Chapitre 1

 

 

CHAPITRE 1

 

 

  

Wazary! Tes fautes t'ont conduites ici, tu me servira jusqu'à la fin des temps, ton sort m'appartiens. A cet seconde, tu deviens mon débiteur et feras tous ce que je t'ordonnerais! Es-ce bien clair? proclama une voix venue d'autre tombe.

  - Oui Seigneur, répondit-il en baissant la tête.

Depuis son arrivée dans cet étrange enfer, Wazary avait compris que son destin avait été scellé, que son libre arbitre lui avait été ôté. Pour ne pas connaître de sort plus terrible que celui-ci, il fut obliger de taire les paroles acerbes qui menaçait s'en cesse de surgr. Il voulait se révoltait, affirmait ses choix, mais mieux valait ne pas attiser la colère du Maître. Ici, il n'était qu'un pion parmi d'autre, que l'on utilisait sans sa permission.

   - Wazary, dit la voix terrifiante, j'ai une tâche à te faire accomplir , qui me prouvera ta fidélité. Ne me déçois pas, ou tu subiras mon courroux!

La  voix se tut un instant et laissant le temps à Wazary de prendre l'ampleur des ses propos.

   - Je veux que tu obtiennes pour moi, une âme!Elle m'est très précieuse et il me la faut. Va voir Zirvaa au 9éme cieux, il te donneras tous les détails. Fais en sorte que je ne sois pas déçu de t'avoir choisi!

Un silence s'ensuivit, laissant Wazary seul parmi le néant. Il avait obtenu une mission!  Enfin, il ne savait pas trop bien en quoi consistait le fait de récupérer une  âme, mais plus que tout, il était heureux  de mettre un peu plus de piquant à sa toute nouvelle immortalité. Le Maître l'avait remarqué, ses efforts avaient été récompensés. Lors de son arrivée au 30éme niveaux, Wazary s'était retrouvé dans cet espace, sans porte, ni personne aux alentours. Puis cette voix morbide, grave et menaçante, s'était adressé à lui. Wazary en avait eut la chair de poule, l'intonation,et les vibrations qui semblait se répercuter sur des murs invisibles l'avait quelque peu laissé perplexe. Le maître s'était adressé à lui avec mépris et indifférence, en énumérant tous ses crimes, il lui affirma que sa vie n'était plus, et que deux choix lui était permis: celui de souffrir ou de le servir à jamais! La décision ne se révéla pas difficile à prendre pour Wazary et il choisit l'esclavage. Mais son caractère impétueux et téméraire était loin d'être apprivoisé. Il comptait bien se faire remarquer et  obtenir les faveurs du Seigneur. Ainsi, il lui prouverait sa valeur et l'importance qu'il avait eu de garder un serviteur tel que lui sous sa coupe.

Après cette brève confrontation avec la voix, Wazary fut transporté au 9éme cieux, ou on le conduisit dans une vaste pièce, destiné à devenir son lieu de refuge, une sorte d'appartement. Aucun meuble apparent n'était visible, sauf, un lit  à barreaux d'au moins 3 métres de large et dans un recoin de la pièce, une gigantesque cheminée aux flammes irréelles. La décoration laissait à désirer, se dit-il, il faudrait y remédier. Pas de cuisine! Pas de toilette, ni de salle de bain! Mais on ne mangeait, ni se lavait ici?Mais après tout, qu'était-il? A en croire la voix, il n'était plus un mortel, mais un démon avec une enveloppe à l'apparence humaine. Était-il mort? Etait-il immortel? ou..alors un esclave? Il n'avait pas de réponse! Ni jour, ni nuit, ni même soleil n'existait ici. Comment savoir la nature exact de son espèce?Même les lieux n'avait rien de réel, l'atmosphère était imbibée d'un épais brouillard, les couloirs se rendaient visible à chaque passage pour se dissipaient la seconde suivante. Ses vas-et-vient  perpétuel lui permirent  d'établir un plan minutieux des lieux . En quelques jours il déambulait dans les couloirs sans crainte. Il en profita pour aménager un peu mieux "ses appartements", en acquérant quelques meubles de plus, laisser par de précédents occupants.

L'ennui surgit la semaine suivante. Wazary , à qui , ce sentiment , ne lui évoquait que jeu,torture et sang . Il devait bouger, sortir d'ici, de cette cage maudite, qui le confinait. L'enfer, il y goutait, chaque jour un peu plus, grâce à cette torture qui le maintenait prisonnier de ce monde.

Sa requête due être entendu par le Maître, car trois jours plus tard il fut convoqué au 30éme cieux , au même niveau que le jour de son arrivée. Un soulagement l'envahit et c'est le sourire aux lèvres qu'il parcourut les couloirs jusqu'à sa destination. Se prosternant , il espéra au plus profond de lui qu'enfin, le Seigneur du monde d'en bas l'avait remarqué et le jugerait apte à passer à l'étape supérieur.

Après avoir reçu les ordres de la voix, Wazary se rendit chez Zirvaa. Celui-ci se trouvait dans son bureau sous une tonne de paperasse. il ne remarqua même pas l'arrivée du démon qui se tenait maintenant face à lui. Zirvaa tendit la main pour prendre un nouveau dossier, mais il rencontra sur son passage une main froide et forte qui le serra. Il leva enfin les yeux vers le nouveau venu.

   - Tiens, Wazary, c'est déjà l'heure? Le temps file à toute vitesse, je ne m'y ferais jamais, dit-il d'un ton las.

   - Je viens...

   - Oui, je sais! Attends que je retrouve ton dossier dans ce bordel, dit-il en fouillant les piles étalées.

Après dix minutes de recherches approfondi Zirvaa trouva enfin les documents voulus.

  - Ah te voilà enfin! Alors.... Wazary.... âme a volé sur terre!

  - Sur terre? s'étonna Wazary.

Zirvaa fronça un sourcil, et chercha à comprendre son étonnement .

   - Eh bien oui, c'est de cette façon qu'on récupère la plupart du temps une âme.

   - Désolé, je suis novice de ce côté, c'est ma première mission, je ne pensais pas quitter les lieux si précipitamment dit-il un sourire radieux au visage.

  - Ne t'emballe pas trop vite petit, après avoir voler l'âme, retour à la case départ et à ton éternel ennui!

  - Ne me démoralise pas, avant même de commencer s'amusa-t-il à nouveau.

  - Tiens c'est nouveau, un démon qui à le sens de l'humour, sa promet d'être intéressant! Mais revenons au sujet principal, veux-tu?

  - Avec grand plaisir, j'ai déjà hâte de partir!

  -Donc...tu vas retourner sur terre, trouver une certaine..... Sikoonastia Baltar, tu lui voles son âme et tu la rapportes au grand maître. Compris?

  - Tous ça m'a l'air super facile, c'est cool!

  - Attends j'ai pas fini petit! La suite risque de te faire perdre ton sourire. Tu as quatre jours, à compté de cette seconde pour voler l'âme sinon tu finiras en flambeau sur un bûcher pour l'éternité pour le plus grand plaisir du Maître dit-il en souriant en voyant la mine assombri que prenait Wazary.

  - Quatre jours? Mais c'est impossible! Et comment je m'y prends pour la voler cette âme?

  -Oh, oh! C'est simple , tu t'approches de cette humaine et tu la convaincs qu'elle te donne sa vie!

  - Hein?

  - Monsieur fais moins son malin, tout d'un coup. Quand le Maître décide d'envoyer quelqu'un sur terre, ce n'est surement pas pour des vacances, n'oublie pas où  tu te trouves! Le but est de faire souffrir est pas le contraire, rien est facile ici!

   - Et sur terre , je serais humain, ou démon? dit-il presque à bout de souffle.

  - Je dirais, un démon humain. Tu auras l'apparence d'un homme mais avec les pouvoirs d'un démon..... Trêve de bavardage, tu es déjà très en retard, le sablier a commencé a s'écouler et il te reste moins de quatre jours maintenant. Ne perd plus de temps et file dit-il en lui faisant signe de partir.

   - Mais....

   - Pas de mais... Bon courage petit, fit-il d'un air navré.

   - Je vais en avoir besoin, j'en suis sur dit-il en maugréant.

Ce fut son dernier soupir, en un clignement il se retrouva dans une ruelle sombre, à l'odeur infecte. Il regarda autour de lui et put apercevoir quelques rats qui se bousculaient prés d'une poubelle, le bruit des voitures brisaient le silence, un couple s'engueulait sous un réverbère clignotant au bout de la rue, il leva les yeux et les écarquilla, des étoiles parsemées un ciel noir.

Il était sur terre!

  © copyright - 2009 - Peres claudia - Tous droits réservés

 

 

4 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site