Oaxaca

 

 

 

A la découverte des trésors

D'OAXACA

 

 

Selon l'institut national d'anthropologie et d'histoire du Mexique, pas moins de 4000 sites archéologiques ont été identifiés dans tout l'Etat d'Oaxaca, dans le Sud-Est du Mexique.Sur ces sites, des archéologues ont mis au jour d'inestimables vestiges que l'on peut admirer, pour beaucoup au musée des cultures d'Oaxaca. Venez avec nous visitez ce musée captivant.

Le musée des cultures d'Oaxaca se trouve dans l'ancien couvent de Santo Domingo de Guzmàn, dans la ville d'Oaxaca, à environ 430 kilomètres au sud-est de Mexico. Ses 14 salles d'expositions présentent bijoux, sculptures,céramiques et autres précieuses d'oeuvres d'art.

Dans la première salle sont exposées des pointes de flècehs , derniers témoins de la présence des groupes de chasseurs nomades qui peuplaient l'Oaxaca il y a des milliers d'années. Nous passons à la deuxième salle, qui nous renseigne sur la ville de Monte Albàn, située au sommet d'une colline dans la vallée centrale de l'Oaxaca. On l'a dénommée" la plus grande ville des Amériques". Il semble que Monte Albàn ait été prospère entre 300 et 900 de notre ère, mais sa construction remonterait au VIIIeme siècle avant notre ère.

Les ruines bien conservées de la ville révèlent que ses habitants avaient acquis une connaissance étendue de l'astronomie, de l'orfévrerie et de l'écriture hiéroglyphique. Il est encore possible d'en admirer les trésors archéologiques. Par exemple, on peut apercevoir un certain nombre de pyramides qui se détachent nettement sur la vallée environnante. On a également découvert de grandes places, des passages souterrains, un terrains de ollama(un jeu de ballon rituel) et quelques 170 tombes souterraines.

Le 9 janvier 1932, l'archéologue Alphonso Caso a trouvé la tombe n°7, sépulcre zapotèque contenant la dépouille d'un noble, ainsi qu'une immense cachette remplie de trésors. Ce sépulcre contenait notamment des bijoux artisanaux en or, en argent et en cuivre et aussi en jade, en turquoise, en cristal de roche, en perle et en corail. Parli tous ceux qui sont exposés, les bijoux en or représentent un poids total de quatre kilos.

Outre d'étincelants joyaux et gemmes , la tombe n°7 abritait de magnifiques objets en argile et en os sculpté, dont une pièce remarquable, une jolie jarre polychrome ornée de dessins. La chute de Monte Albàn a mis fin à la période de l'écriture en relief, et l'écriture mixtèque est apparue, principalement sur les codices, c'est-à-dire des livres composés de feuilles.

Avant 900 de notre ère, Monte Albàn, de même que toutes les grandes villes méso-américaines, avait été abandonnée. Les six siècles qui ont suivi ont connu la domination de guerriers et de factions militaires. De tous les groupes qui ont habité Oaxaca à cette époque, les Mixtèques sont ceux qui ont laissé l'héritage le plus riche. D'aprés une encyclopédie américaine, "les mixtèques étaient des maîtres artisans et des artistes qui excellaient dans la joaillerie et dans les livres d'images raffinés".

Nous espérons revenir un jour pour apprendre comment le Mexique a gagné son indépendance par rapport à l'Espagne. D'ici là, venez explorer vous même les trésors du Mexique antique. Vous ne le regretterez pas!

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×