Les vikings

 

 

 

LES VIKINGS

 

 

 

En ce mois de juin 793 de notre ère, les moines de la petite êles de Lindisfarne, face au Nothumberland, en Angleterre, vaquent tranquillement à leurs occupations. Ils n'ont pas vu les bateaux bas sur l'eau qui chevauchent à vive allure les vagues dans leur direction. Les embarcations s'échouent sur la plage, et en bondissant des hommes barbus à la mine farouche, qui se ruent vers le monastère en brandissant des épées et des haches. Les assaillants tombent sur les moines terrifiés, et font un grand massacre. Ils emportent l'or,l'argent,les bijoux, et d'autres trésors, puis rembarquent pour disparaître dans la mer du Nord.

Ces pillards sont des Vikings, et leurs incursions brutales et rapides comme l'éclair les propulsent sur le devant de la scéne européenne. L'ère viking a débuté. Bientôt, le mot "viking" suscitera un tel effroi que l'Angleterre tout entière retentira de cette prière:" Seigneur, délivre-nous de la fureur des hommes."

Qui était les Vikings? POurquoi, surgis de nulle part, ont-ils fait irruption dans l'Histoire pour occuper le devant de la scéne pendant trois siècles, puis disparaître?

Les ancêtres des Vikings étaient des peuples germaniques qui, quelque 2000 ans plus tôt, avaient commencé à migrer du nord-ouest de l'Europe vers le Danemark, la Norvège et la Suède, autrement dit vers la Scandinavie. Comme leur aïeux, les Vikings étaient des agriculteurs, y compris ceux qui faisaient les incursions. Ceux des régions les plus froides de la Scandinavie dépendaient plus que les autres de la pêche et de la chasse. Les commerçants, eux, vivaient en peuplements plus importants, à partir desquels ils sillonnaient les routes commerciales d'Europe dans leurs solides bateaux à voile. comment donc se fait-il qu'un peuple apparemment aussi inoffensif ait surgi de l'ombre en une seule génération?

La surpopulation pourrait être une explication, mais, pour beaucoup d'historiens, ce phénomène n'a pu toucher que l'ouest de la Norvège, pauvre en terres arables. On lit dans l'histoire viking illustrée:" Les premières générations de Vikings cherchaient pour la plupart non pas des terres, mais des richesses." C'était particulièrement le cas des rois et des chefs, qui avaient besoin de revenus substanciels pour conserver leur pouvoir. D'autres vikings ont peut-être quitté la Scandinavie pour échapper à des querelles de famille ou à des guerres locales.

Autre explication possible: il était courant pour les Vikings aisés d'avoir plus d'une femme, donc beaucoup d'enfants. Or, en principe, l'héritage familial allait intégralement  au fils premier-né, de sorte que ses frères et soeurs devaient s'en sortir par eux-mêmes. On lit dans la naissance de l'Europe que "les nombreux fils puînés formaient une dangereuse élite de guerriers, obligés de se tailler une place par tous les moyens, en guerroyant dans leur propre pays et en organisant des expéditions de pillage hors de Scandinavie."

De plus, les Vikings avaient le véhicule qu'il fallait pour leurs actions de commando: le knörr. Les historiens voeint en lui une des plus grandes réalisations techniques du début du Moyen Âge. Bateau aux lignes pures propulsé à la voile ou à la rame, d'un faible tirant d'eau, il faisait des Vikings les maîtres de toute mer, lac ou fleuve qu'ils pouvaient atteindre.

Certains historiens situent la naissance de l'ère viking au milieu du VII siècle, juste avant  l'épisode de Lindisfarne. Vrai ou faux, cette incursion a fait entrer les vikings dans la conscience collective. Aprés l'Angleterre, ils mirent le cap sur l'Irlande, ciblant là encore les trésors des monastères. Dans leurs knörrs chargés de butin et d'esclaves, les Vikings rentraient  chez eux pour l'hiver. En 840, ils rompirent  avec la tradition et hivernèrent sur leur territoire de pillage. C'est ainsi que la ville irlandaise de Dublin fut en réalité à l'origine une enclave viking. En 850, ils commençèrent également à hiverner en Angleterre: leur première station fut l'île de Thanet, à l'embouchure de la Tamise.

Bientôt, des Vikings danois et norvégiens débarquèrent dans les îles Britanniques, non plus en bandes de pillards, mais en armées constituant des flottilles de knörrs. Il se peut que certains de ces bateaux aient mesurés 30 métres de long et transportés 100 guerriers.Dans les années qui suivirent, les vikings soumirent le nord-est de l'Angleterre, région qui en vint à être appelée le Danelaw parce que la culture et la loi danoise y régnaient. Dans le sud du pays, dans le Wessex, le roi saxon Alfred le Grand et ses sucesseurs résistèrent. Mais, aprés la grande bataille d'Ashongton, en 1016, et la mort d'Edmond de Wessex plus tard cette même année, le chef viking Canut le Grand, qui se réclamait du christianisme, devint roi sur toute l'Angleterre.

En 799, les vikings danois commencèrent à faire des incursions dans ce qu'on appelait la Frise, région côtière qui s'étire grosso modo du Danemark aux Pays-bas. De là, ils remontèrent à la rame des fleuves comme la Loire et la Seine et pillèrent des villes et des villages du coeur de l'Europe. En 845, ils pillèrent même Paris. Charles le Chauve, rois des Francs, leur versa plus de trois tonnes d'argent pour qu'ils se retirent de la ville.  Mais ils revinrent, pour porter leurs incursions jusqu'à Troyes, Verdun et Toul.

Des Vikings voguèrent aussi vers l'Espagne et le Portugal, ou leur premier coup de main connu eut lieu en 844. Ils mirent à sac plusieurs petites villes et occupèrent  Séville temporairement. "Toutefois dit l'atlas culturel du monde viking, les défenseurs arabes leurs opposèrent une telle résistance que les Vikings furent rapidement repoussés, leurs forces quasiment détruites." Ils revinrent en 859, cette fois-ci avec 62 bateaux. Aprés avoir dévasté différentes parties de l'Espagne, ils s'attaquèrent à l'Afrique du Nord. Puis, leurs bateaux pourtant chargés à ras bord de butin , ils poursuivirent leur route vers l'Italie, ou ils pillèrent Pise et Lina.

Des vikings de Suède traversèrent la Baltique pour s'engager dans certaiens des grandes voies navigables de l'Europe de l'Est: le Volkhov, le Lovat, le Dniepr et la Volga. Ils atteignirent  ainsi la mer Noire et les pays constituant  l'Empire byzantin. Des commerçants vikings arrivèrent même à Bagdad, en empruntant la Volga et la mer Caspienne. Finalement des chefs suédois devinrent les dirigeants des vastes pays slaves du Dniepr et de la Volga. Ces envahisseurs étaient appelés les rus, désignation dont dériverait, pour certains, le nom " russie"..

Les vikings norvégiens se concentrèrent sur bon nombre des îles éloignées. ainsi, ils occupèrent les Orcades et les Shetland au VII siècle, puis les îles Féroé, les Hébrides et l'est de l'Irlande au IX siècle. Les vikings colonisèrent même l'islande, ou ils établirent  l'Althing. Cette assemblée législative, qui demeure l'instance dirigeante du pays, est la plus vieille d'Occident.

En 985, un viking du nom d'Erik le Rouge fonda une colonie au Groenland. Plus tard cette année là, un autre Scandinave, Bjarni Herjolfsson, quitta l'Islande pour rejoindre ses parents au Groenland. Mais le vent le fit dévier, et il dépassa le Groenland.

Les trois siècle que dura l'ère viking furent mouvementés. Pourtant, l'image du barbare brandissant son épée et sa hache est réductrice. Car les vikings surent s'adapter; ils colonisèrent des régions lointaines et embrassèrent la culture de leurs nouveaux pays. agriculteurs, ils prirent racine, chefs, ils s'assirent sur des trones étrangers. On le voit, ils surent tout autant manier le voile que la charrue et la politique.

 

3 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site