A la découverte des dauphins

 

 

A la découverte des

DAUPHINS

 

 

 

"De tous les animaux, il est le seul à aimer la compagnie des hommes pour elle-même", à écrit écrit Plutarque, un essayiste grec. De qui parlait-il? Du dauphin, un mammifère proche des cétacés.

Selon The World Book Encyclopédia, " de nombreux scientifiques pensent qu'avec les chimpanzés et les chiens , les dauphins figurent  parmi les animaux les plus intelligents". Toutefois, comme l'a fait remarquer Plutarque, les dauphins n'approchent les humains dans le seul but d'être nourris. Un grand nombre d'entre eux semblent plutôt apprécier notre compagnie. " Même s'il peut se passer de l'homme , lit-on dans le livre Les mystères des profondeurs, le dauphin est curieux et prend peut-être autant de plaisir à ergarder nos pitreries que nous les siennes". Sur les 32 espèces connues de dauphin marins, quatre ont élu domicile dans les eaux de la Nouvelle Zélande: le dauphin commun, le dauphin à grand nez, le lagénorhynque à front blanc.

On trouve de nombreux dauphins dans la baie des îles, une superbe baie de Nouvelle Zélande. Impatients de la découvrir, nous prenons un bateau à Russell. D'aprés le guide, outre des dauphins à grand neez et des dauphins communs, nous risquons d'apercevoir des épaulards ainsi que des dauphins pilotes, deux cousins du dauphin.Il explique qu'on les localise soit grâce au jet d'eau qu'ils émettent par leur évent, soit au moyen de leur nageoire dorsale. Parfois se sont même eux qui nous repèrent les premiers!

       

Trés vite, les ombres immenses des dauphins à grand nez se profilent devant nous. Ces dauphins, qui mesurent jusqu'à quatre mètres de long, fendent les vagues sans difficulté avec leur aileron dorsal. Tout en s'amusant, ils se laissent porter par le sillage du bateau. Nous coupons le moteur, le guide entre prudemment dans les eaux turquoises. Les dauphins sauvages nous autorisent à nager avec eux.

         

Une fois remontés à bord, nous suivons les dauphins jusqu'à une baie protégée. Ils sont si nombreux qu'il est impossible de les compter; il en bondit et en retombe de tous côtés. Ils sont entrain de pêcher. Leur régime alimentaire se compose essentiellement de calmars, de poissons et de crustacés. Nous assistons même à ce qu'on pourrait appeler une leçon de pêche. Avec son sonar, la maman semble étourdir un petit poisson; le bébé à l'air de vouloir l'attraper en le frappant avec sa queue. Apparemment il a besoin de cours supplémentaires!

              

Les dauphins passent une bonne partie de la journée à se divertir ensemble. L'un d'entre eux glisse devant nous, exhibant fièrement quelques algues sur la nageoire dorsale. Notre guide nous explique que les dauphins aiment beaucoup s'amuser avec les algues; ils s'en mettent sur une de leur nageoire ou sur leur museau et jouent avec pendant des heures. Lorsqu'un dauphin a fini de jouer, un autre prend le relais et s'en donne à coeur joie.

Pour mieux voir les fonds marins, les dauphins utilisent leur sonar et l'écholocation, un système qui fonctionne aux même fréquence qu'une échographie. Les dauphins émettent des cliquetis, et les "images" qu'ils perçoivent , leur permettent de localiser la nourriture et d'autres éléments qui les intéressent, y compris nous. Ils communiquent entre eux par des sifflements aigus qui sont transmis à des fréquences dix fois plus élevées et quatre fois et demie plus rapide que celles des paroles prononcées par les humains. Au lieu d'utiliser un language, tel que nous le concevons, ils créent en quelque sorte "des images acoustiques".

Les dauphins ne sont pas des poissons, mais des mammifères. Le bébé dauphin tête donc sa mère.Pendant trois ans, la maman nourrit son petit et lui apprend ce qu'il doit savoir pour survivre. Elle lui montre, par exemple, comment se servir de l'écholocation, ainsi que de sa "signature" sonore, avec laquelle il terminera chacune de "sesphrases". Elle lui apprend aussi à pêcher, à s'accoupler et à communiquer avec les autre dauphins. Plié en deux dans le ventre de sa mère, le bébé dauphin naît la queue la première. On voit sur lui des lignes verticales qui indiquent à quel endroit il était plié dans l'utérus. Le bébé têtera en mangeant, profitant des effets hydrodynamiques de la nage de sa mère.

De toute évidence, les dauphins ont encore beaucoup de secrets à nous révéler. Peut-être un jour les comprendrons-nous pleinement, saurons-nous comment ils pensent et de quelle façon ils nous considèrent. Remplis d'admiration et de tendresse, nous laissons aux dauphins cette charmante baie déserte aux falaises embrumées et au plage de sable blanc!

                                     

 

11 votes. Moyenne 2.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×